Arthur Yeti

C’est quoi un digital nomad?

Si tu veux la réponse rapide, c’est tout et n’importe quoi.

Maintenant si tu veux la réponse longue, continue à lire.

Je te donne un peu de contexte, ça fait maintenant 3 ans que je suis digital nomad en parcourant le Canada, la Thaïlande, le Vietnam, Bali, la Malaisie, Hong-Kong, l’Allemagne, les USA, l’Espagne, le Portugal, la Croatie et la Grèce.

Je vivais de mon activité de développeur en freelance tout en construisant Nomad House.

Sur le papier je suis un digital nomad et pourtant je préfère dire location-independant quand je peux. Pourquoi?

Tout a commencé en 2015, quand le terme digital nomad a explosé en partie à cause de Pieter Levels (le fondateur de nomadlist.com). C’est de la bombe, car il a réussi à fédérer une communauté de digital nomad autour du monde, donc on se partage des astuces de voyageurs/travailleur (wifi, café, appartements, etc..).

C’est bien beau, mais lâche ta définition Arthur.

Si tu prends la définition pure et dure, c’est un voyageur qui travaille en ligne lors de ses voyages. Voilà, c’est cool, non?

Le problème, c’est que beaucoup ont utilisé le terme digital nomad un peu n’importe comment. Qui? Dénonce!

Tu vois, c’est un peu le bordel.

Je préfère utiliser le terme location-independent qui reflète bien plus le concept initial. Pouvoir être capables de se déplacer où l’on veut pour une durée souhaitée tout en percevant des revenus.

Si je veux voir ma famille pendant 2 mois en banlieue parisienne je peux. Si j’ai envie de faire 2 semaines en à Bali pour surfer, je peux. Si j’ai envie de rester 6 mois en Grèce, je peux. Si j’ai envie de vivre à San Francisco pour 1 an, je peux pas.

Pour résumé, j’ai besoin de n’être présent nulle part pour percevoir mes revenus.

Je trouve que cette définition filtre assez bien ce qui surfe sur la vague pour en tirer des bénéfices et ceux qui vivent de cette manière.

Ce sujet t’intéresse?

Si tu veux recevoir des astuces pour lancer ton projet ou devenir digital nomad. Lâche ton email 👇